QU'EST CE QUE L'HOSPITALITÉ SAINT ROCH ?

UNE ASSOCIATION COMME LES AUTRES ? 

 

L’Hospitalité Saint Roch, fondée en 1925, comporte une double appartenance juridique : celle d’association publique de fidèles (Droit canon) et celle d’association civile (Loi du 1er juillet 1901). 

Elle a pour mission d'accompagner spirituellement et matériellement les personnes malades et handicapées lors du pèlerinage diocésain à Lourdes et durant les activités proposées durant l'année. 

Les Hospitaliers, animés de leur seule volonté d’être serviteur et adhérents de l'association, sont des personnes issues de tous horizons et de tout âge à partir de 17 ans. On retrouve parmi eux de nombreuses professions, dont des professionnels de santé qui assurent la continuité des soins médicaux et médicamenteux. 

ÊTRE HOSPITALIER ?  

  • Etre hospitalier, c’est vivre chaque pèlerinage, et particulièrement chaque pèlerinage à Lourdes, comme un temps fort de ressourcement spirituel. C’est faire de chaque pèlerinage une démarche d’Eglise et une démarche personnelle.

  • C’est faire partie de l’immense chaîne de bénévoles qui donnent un peu de leur temps  et un peu de leur vie, le tout gratuitement, pour accompagner les blessés et les souffrants.

  • C’est vivre chaque jour l’Evangile : « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venu me voir».

  • C’est mettre ses pas dans ceux de Sainte Bernadette pour dire avec elle : « Il suffit d'aimer ! »

f352f0f43c7a134736cfd249a4a08963.jpg

QUI ÉTAIT SAINT ROCH ? 

Saint Roch naquit entre 1346 et 1350 et grandit dans une très riche famille de Montpellier, en pleine Guerre de Cent Ans. Jeune, il perd ses parents et décide de mener une vie de pèlerin, emportant une partie de sa fortune pour les pauvres qu'il rencontrerait. Ayant étudié la médecine, il mettait à profit ses connaissances sur les routes pour soigner de nombreux malades atteints de la peste, qui ravageait le pays à ce moment là.

Saint Roch est souvent représenté accompagné par un chien, qui lui aurait apporté du pain tous les jours, alors qu'il été lui aussi atteint par la maladie. 

Après sa guérison, il reprit les routes et revint au pays. Montpellier est en proie à la guerre civile. Pris pour un espion, il fut arrêté et mis en prison. Il mourut un 16 Août entre 1376 et 1378 dans un cachot après cinq années de détention. Il fut identifié par la suite par sa grand mère en raison d'une tache en forme de croix qu'il portait sur sa poitrine depuis sa naissance. 

COMMENT FONCTIONNE L'ASSOCIATION ? 

Composée de fidèles laïques, l'Evêque de Montpellier érige l'Hospitalité Saint Roch en Association publique de fidèles, c'est à dire qu'il lui donne « mission de poursuivre au nom de l'Eglise les buts qu'elle se propose elle-même d'atteindre » tels que définis à l'article 2 des statuts de l'Hospitalité Saint Roch.

Conformément aux statuts de l'Association, le conseil d'administration regroupe 16 membres, élus durant les assemblées générales annuelles et 5 membres des droit,  qui se rassemblent pour faire un point régulièrement sur l'avancée des différents projets et se retrouvent souvent dans des rencontres spirituelles pour partager l’amitié et avancer dans la foi et l’espérance.

Le Bureau est composé :

- d'un président : Jean-Luc VAN CAO

- de vice-présidents : Marie-Agnès CABANES et Pierre MARAVAL

- d'un secrétaire : Frédéric BIRLING

- d'une secrétaire adjointe : Marie-Noëlle SERANNE

- d'un trésorier : René-Jean SILVI

- d'une trésorière adjointe : Séverine DHERBOMEZ 

Les membres du Conseil d'Administration sont : 

- Bruno BARRANDE

- Xavier BILLET

- Richard BONAMY

- Jean-Marie BUFFLIER

- Anne CALMELS 

- Dominique CAUCAT

- Yves DANDOY

- Marie-Laure DREYER

- Dominique SOYRIS

Les Membres de droit sont : 

- L'aumônier général : Père Yannick CASAJUS. 

- L'aumônier du groupe des Jeunes : Père Raphaël DUCHAMP

- L'aumônier adjoint : André CHALIER

- le directeur diocésain des pèlerinages : Alain JEREZ

- le délégué des médecins responsables : Docteur Jean-Pierre DUSSOL